S'allonger. S'apaiser.

Mercredi 22 juin 2016

J'ai encore tout plein de choses à faire par rapport à ce blog. J'ai un été entier pour le remettre à flots.

Je n'ai pas envie de supprimer ou de cacher les débuts, même si, à relire, j'ai parfois des frissons d'inconfort. Je pense que c'est important de voir comment j'ai évolué, même si en réalité je n'ai pas énormément évolué (mais vous n'êtes pas obligés de vous en rendre compte). Ceci dit, cela ne ferait pas de mal aux vieux articles d'être "mis à jour" au niveau des musiques et des photos. Et j'aimerais bien reprendre cette logique d'un article avec une musique.

Je pense modifier les catégories, à terme. J'adore classer et ranger, faire semblant d'être organisée. Le souci ici, c'est que j'ai grandi, que beaucoup d'anciennes catégories n'ont plus tellement de sens, et surtout, que la masse de mes articles me fatigue d'avance.

Je n'arrive pas à reprendre un abonnement Premium pour l'instant, mes cartes bancaires ne fonctionnent pas. Cela me rend un peu triste, j'aimais bien quand mon blog était joli. En revanche, je ne sais plus tellement bidouiller CSS ou HTML. J'ai cru comprendre que Cowblog serait intégré à Eklablog, mais cela semble en suspens...

J'ai envie de parler de choses un peu différentes et de ne pas seulement parler de mes sentiments. J'avais déjà commencé à l'époque où j'étais "active" ici, je parlais de mes lectures et des séries et films que je regardais. Cela va (un peu) recommencer, parce que j'ai repris la lecture et les séries, bien que j'aie un peu abandonné les films.

Je ne tiens pas de journal intime, parce que mon inconstance rendrait cette initiative obsolète dès les premiers jours. Mais ce blog, c'est aussi un peu mon journal intime public. Je n'y vois pas d'inconvénient à parler de moi et de mes sentiments, tant que les personnes qui me connaissent "IRL" n'en ont pas l'adresse. C'est contradictoire, mais finalement je pense qu'il est toujours plus facile de se confier à des inconnus qu'à des gens qui existent dans nos vies sans être proches. C'est la barrière du jugement.

Je sais que je l'ai déjà dit par le passé, que je reviendrais, que je partais, etc. Mon absence ici coïncide avec mon absence d'appartenance à un lieu dans ma vie (comprendre, j'ai énormément déménagé depuis que j'ai arrêté d'écrire ici), et mon retour coïncide avec mon retour en région parisienne et mon installation (peut-être définitive). J'ai eu besoin d'un temps hors de cet espace qui ne me semblait plus aussi sacré. J'ai compris que ce n'était pas grave qu'il ne soit plus sacré, c'est toujours mon espace. Et j'ai eu besoin de m'adapter à chaque fois à mon nouvel environnement, et l'énergie que j'y consacrais était importante.
Je ne veux pas faire de promesses que je ne tiendrai pas. J'ai envie de revenir, j'ai à nouveau envie d'écrire un petit peu. J'ai besoin de parler de beaucoup de choses. Que je sois lue ou non a toujours été d'importance minime, et encore plus aujourd'hui.

C'est agréable de poser ses bagages.

Mots doux...

Leave your word !

Par Adelsmera le Lundi 4 juillet 2016
Coucou !! La semaine dernière a défilé c'est fou, je voulais trouver un moment pour te répondre vite... J'ai essayé de te mettre mon mail en enlevant l'adresse de mon blog parce que je ne pouvais pas la voir ton adresse.

Effectivement, on a zappé quelques chapitres depuis la dernière fois qu'on s'est parlé, si tu veux, je te raconterai un peu par mail. :) ça me ferait plaisir de te revoir aussi, c'est marrant, toi tu rentre à Paris cette année moi je rentre à Grenoble.

Bon courage pour la réorganisation de ton blog, pourvu que ça m'inspire à reprendre aussi :)
Gros bisous ♥
 

Leave your word !









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://madness.of.love.cowblog.fr/trackback/3276717

 

<< After | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Before >>

Créer un podcast